La France récompense la SADD

17/12/2008
La France récompense la SADD

L'association « Solidarité et Action pour le développement Durable » (SADD) a reçu mercredi à Lomé, la médaille de la mention spéciale du prix des droits de l'Homme de la République française. Une cérémonie s'est déroulée à l'ambassade de France en présence d'officiels togolais et de représentants du Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

Le président de SADD, Yves Dossou, a reçu cette distinction des mains de l'ambassadeur de France au Togo, Dominique Renaux.La médaille de la mention spéciale du prix des droits de l'Homme est décernée chaque année par la Commission nationale consultative française des droits de l'Homme (CNCDH) à une dizaine de lauréats, personnes ou associations oeuvrant pour la promotion des droits de l'homme.

Créée en 2001, l'association SADD, d'inspiration chrétienne, s'est fixée pour valeurs, la dignité humaine, la solidarité, la justice sociale.

Elle mène des actions de défense des droits économiques et sociaux et de formation à la citoyenneté. Elle s'est engagée tout spécialement depuis 4 ans à améliorer la situation sociale et le statut des apprentis dans les petites et moyennes entreprises en veillant au cadre juridique de l'apprentissage.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.