La lutte contre la pauvreté, priorité de l'Europe

26/08/2015
La lutte contre la pauvreté, priorité de l'Europe

Nicolas Berlanga-Martinez

Les performances macro-économiques et les progrès dans la réforme de la gestion des finances publiques enregistrés ces dernières années par le gouvernement togolais doivent se traduire en projets efficaces de développement et de lutte contre la pauvreté.

Afin de soutenir ces efforts, l'Union européenne (UE) a accordé en janvier 2012 un peu plus de 5,5 milliards de Fcfa en appui à la deuxième phase du Projet d'appui institutionnel (PAI–II) 

Ce projet, d’une durée de 3 ans, vise à créer les conditions pour une mise en œuvre efficace de la stratégie de lutte contre la pauvreté et à améliorer la gestion de l'aide. 

Compte tenu des bons résultats, l’UE a décidé de proroger de quelques mois le PAI–II, a annoncé mercredi Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo. Il s’agit ‘de consolider les résultats engrangés depuis son lancement en 2012’, a-t-il précisé.

Le représentant européen a par ailleurs salué la transposition par le Togo en 2014 de la loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques et de la loi organique relative aux lois de finances ainsi que l’adoption, en février 2015, des décrets d’application de ces deux lois.

Informations complémentaires

Intervention Nicolas Berlanga-Martinez.pdf 60,69 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.