La lutte contre la pauvreté, priorité de l'Europe

26/08/2015
La lutte contre la pauvreté, priorité de l'Europe

Nicolas Berlanga-Martinez

Les performances macro-économiques et les progrès dans la réforme de la gestion des finances publiques enregistrés ces dernières années par le gouvernement togolais doivent se traduire en projets efficaces de développement et de lutte contre la pauvreté.

Afin de soutenir ces efforts, l'Union européenne (UE) a accordé en janvier 2012 un peu plus de 5,5 milliards de Fcfa en appui à la deuxième phase du Projet d'appui institutionnel (PAI–II) 

Ce projet, d’une durée de 3 ans, vise à créer les conditions pour une mise en œuvre efficace de la stratégie de lutte contre la pauvreté et à améliorer la gestion de l'aide. 

Compte tenu des bons résultats, l’UE a décidé de proroger de quelques mois le PAI–II, a annoncé mercredi Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur européen au Togo. Il s’agit ‘de consolider les résultats engrangés depuis son lancement en 2012’, a-t-il précisé.

Le représentant européen a par ailleurs salué la transposition par le Togo en 2014 de la loi portant code de transparence dans la gestion des finances publiques et de la loi organique relative aux lois de finances ainsi que l’adoption, en février 2015, des décrets d’application de ces deux lois.

Informations complémentaires

Intervention Nicolas Berlanga-Martinez.pdf 60,69 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.