La modernisation passe par la numérisation

26/02/2018
La modernisation passe par la numérisation

Eric Adja (G) et Akakpovi Gamatho, président de la Cour Suprême lundi à Lomé

Le Togo n’a pas vraiment le choix. S’il veut se moderniser, il doit nécessairement se numériser Le processus a démarré il y a plusieurs années et se renforce à mesure de la progression des technologies et des nouveaux usages.

Le pays peut compter sur l’appui de partenaires internationaux comme l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le bureau ouest-africain de cette organisation (BRAO-OIF) accompagne la numérisation de la justice et d’autres admirations comme l’Office togolais des recettes (OTR), la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et le ministère de l’Education. Une première étape pour un projet qui se veut plus ambitieux.

‘Notre organisation va accompagner la transformation  numérique de l’administration publique togolaise en proposant des solutions innovantes adaptées aux réalités locales’, a expliqué lundi Eric Adja, le directeur du BRAO-OIF.

Cette modernisation passe par la généralisation de l’accès à internet, aux applications et à la fourniture des documents officiels dématérialisés.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.