La technologie israélienne au service de la sous-région

25/10/2017
La technologie israélienne au service de la sous-région

Une technologie utilisée mondialement

Un site pilote créé à Davié grâce à l’appui d’Israël forme les agriculteurs togolais et ceux d’Afrique de l’Ouest aux technologies du goutte à goutte, notamment sous serre.

Des experts de Mashav (Agence de coopération israélienne) sont depuis quelques jours aux côtés des ingénieurs de l'Itra (Institut technique pour la recherche agronomique).

‘Nous voulons créer un centre de référence régional au niveau de l’horticulture. Actuellement ce sont les techniciens de l’ITRA qui se forment, puis ce sera le tour des paysans togolais et de ceux de toute la région’, a indiqué mercredi le ministre de l’Africulture, Ouro-Koura Agadazi.

La technologie israélienne utilise au mieux chaque goutte d’eau, permettant de meilleurs rendements avec moitié moins d’eau. 

Ce dispositif est adaptée à tous les types de sols, et est tout-à-fait compatible avec les pratiques agricoles des producteurs ouest-africains.

C’est dans un kibboutz du Néguev qu’a été développé dans les années cinquante un système de micro-irrigation aujourd’hui exporté dans le monde entier. 75% des plantations agricoles et des espaces publics israéliens en bénéficient.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.