Le Brésil vient en appui à la filière coton

31/08/2016
Le Brésil vient en appui à la filière coton

Un champ de coton près de Sao Paulo

Le Brésil a lancé en 2009 un programme de coopération technique dans le domaine du coton en Afrique de l’ouest. 

Baptisé ‘Cotton-4’, cette initiative est conduite par l’Agence brésilienne de coopération (ABC), qui dépend du ministère des Relations extérieures, en partenariat avec l’Entreprise brésilienne de recherche agricole (Embrapa).

La deuxième phase du projet, lancé en 2015, associe le Togo. C’est le ‘Cotton-4 +Togo’. Il s’agit principalement de disséminer l’information auprès des petits producteurs, de former la main d’œuvre, de revitaliser des laboratoires dans les pays partenaires et de mettre en place une banque de stockage collectif.

Le gouvernement brésilien prévoit d’allouer près de 5 millions de dollars aux pays bénéficiaires (Bénin, Burkina Faso, Tchad Mali et Togo) pour cette 2e phase.

Une délégation brésilienne se trouve actuellement au Togo. Elle s’est rendue mercredi à Gléi pour visiter le site d’expérimentation de l’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA). 

La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) espère parvenir d’ici 2022 à une production de 200.000 tonnes ; elle aujourd’hui de 118.000 tonnes.

Tous les conseils sont bons pour booster la production et les rendements. 

A cet égard, ‘Cotton-4 +Togo’ s’inscrit dans la dynamique de relance de la filière.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.