Le Conseil de l'entente fait les comptes

19/05/2018
Le Conseil de l'entente fait les comptes

Sans moyens financiers, le Conseil est inopérant

Pour exister et fonctionner, le Conseil de l’entente a besoin d’argent. Environ 56,5 milliards de Fcfa pour les 5 prochaines années.

A l’issue d’une réunion ministérielle vendredi à Lomé, les 5 pays membres* ont présenté le budget prévu par le nouveau plan stratégique 2018-2022.

L’organisation affiche certains résultats dans le domaine de la gouvernance, de l’hydraulique villageoise, de l’énergie solaire en zones rurales, des infrastructures socioéconomiques communautaires et de la formation.

Le Conseil de l’entente peut d’ores et déjà compter sur les 5 milliards de prêt accordé par la Banque africaine de développement pour faire tourner le centre régional de formation pour l’entretien routier (CERFER).

* Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.