Le Conseil de l’entente veut fixer un cap clair

06/12/2017
Le Conseil de l’entente veut fixer un cap clair

L'organisation met en avant ses spécificités

Une réunion ministérielle du Conseil de l’entente se déroulera en fin de semaine à Lomé. Les experts sont déjà au travail pour soumettre leurs conclusions. Plusieurs dossiers sont examinés dont la mise en œuvre d’un accord de partenariat avec la Cédéao, les Etats ACP et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le Conseil, sous-ensemble régional francophone composé de 5 membres (Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo), entend se faire une place entre la Cédéao et l’UEMOA.

L’objectif premier est de développer la coopération économique et de promouvoir l’emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.