Le Premier ministre à Djeddah

11/05/2008
Le Premier ministre à Djeddah

Le Premier ministre togolais, Komlan Mally et le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara sont arrivés samedi à Djeddah en Arabie Saoudite pour des entretiens avec les responsables de la Banque islamique de développement (BID).

Des réunion de travail sont prévues jeudi. En fin de journée, les officiels togolais seront reçus par le président de la BID.L'institution financière islamique est engagée de longue date au Togo.

En septembre 2007, le vice-président de la Banque Islamique avait effectué un séjour à Lomé.

Rappelons que la BID a accordé un prêt de 45 milliards de FCFA afin de permettre à la Société nouvelle de phosphate du Togo (SNPT) de relancer ses activités.

Le secteur du phosphate, premier produit d'exportation du pays, est sinistré avec une production qui a chuté de plus de moitié en 10 ans.

Ce financement permettra notamment l'acquisition des machines et matériels, ainsi que la réhabilitation d'infrastructures sur les sites d'extraction et l'usine de traitement de phosphate.

Ce prêt porte à plus de 99 millions d'euros (environ 65 milliards de FCFA), le montant total des subventions accordées depuis 1999 par la Banque islamique de développement au Togo depuis son adhésion à cette institution financière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Hub scientifique

Coopération

La Société ouest-africaine de chimie tient à partir de mardi à Lomé ses 19e Journées scientifiques. 

Anticiper la réduction de l'APD

Développement

L’aide publique au développement (APD) demeure une source de financement très importante pour le Togo.

'Nous avons veillé à l’ouverture du marché à la concurrence'

Tech & Web

Les deux opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer leurs services 4G. La fibre se déploie. Bref, le Togo est en train de rattraper son retard.

Des lentilles artificielles pour lutter contre la cataracte

Santé

La cataracte apparaît chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Elle est très répandue au Togo. Mais elle peut heureusement être traitée.