Le Premier ministre à Djeddah

11/05/2008
Le Premier ministre à Djeddah

Le Premier ministre togolais, Komlan Mally et le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara sont arrivés samedi à Djeddah en Arabie Saoudite pour des entretiens avec les responsables de la Banque islamique de développement (BID).

Des réunion de travail sont prévues jeudi. En fin de journée, les officiels togolais seront reçus par le président de la BID.L'institution financière islamique est engagée de longue date au Togo.

En septembre 2007, le vice-président de la Banque Islamique avait effectué un séjour à Lomé.

Rappelons que la BID a accordé un prêt de 45 milliards de FCFA afin de permettre à la Société nouvelle de phosphate du Togo (SNPT) de relancer ses activités.

Le secteur du phosphate, premier produit d'exportation du pays, est sinistré avec une production qui a chuté de plus de moitié en 10 ans.

Ce financement permettra notamment l'acquisition des machines et matériels, ainsi que la réhabilitation d'infrastructures sur les sites d'extraction et l'usine de traitement de phosphate.

Ce prêt porte à plus de 99 millions d'euros (environ 65 milliards de FCFA), le montant total des subventions accordées depuis 1999 par la Banque islamique de développement au Togo depuis son adhésion à cette institution financière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.

Le Togo devance les attentes de la Banque mondiale

Développement

La Banque mondiale préconise le recours aux solutions innovantes pour accélérer l'électrification en Afrique.