Le Premier ministre à Djeddah

11/05/2008
Le Premier ministre à Djeddah

Le Premier ministre togolais, Komlan Mally et le ministre de la Coopération, Gilbert Bawara sont arrivés samedi à Djeddah en Arabie Saoudite pour des entretiens avec les responsables de la Banque islamique de développement (BID).

Des réunion de travail sont prévues jeudi. En fin de journée, les officiels togolais seront reçus par le président de la BID.L'institution financière islamique est engagée de longue date au Togo.

En septembre 2007, le vice-président de la Banque Islamique avait effectué un séjour à Lomé.

Rappelons que la BID a accordé un prêt de 45 milliards de FCFA afin de permettre à la Société nouvelle de phosphate du Togo (SNPT) de relancer ses activités.

Le secteur du phosphate, premier produit d'exportation du pays, est sinistré avec une production qui a chuté de plus de moitié en 10 ans.

Ce financement permettra notamment l'acquisition des machines et matériels, ainsi que la réhabilitation d'infrastructures sur les sites d'extraction et l'usine de traitement de phosphate.

Ce prêt porte à plus de 99 millions d'euros (environ 65 milliards de FCFA), le montant total des subventions accordées depuis 1999 par la Banque islamique de développement au Togo depuis son adhésion à cette institution financière.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.