Le Togo a coprésidé le Conseil des ministres ACP-UE

02/06/2011
Le Togo a coprésidé le Conseil des ministres ACP-UE

La 36ème session du Conseil des ministres conjoint ACP-UE, coprésidée par la ministre togolaise chargée de la Planification, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, Dédé Ahoefa Ekoué, et par  le chef de la diplomatie hongroise,  János Martonyi
s’est achevée mercredi à Bruxelles. 
Cette réunion a permis de faire le point entre les pays Afrique-Caraïbes-Pacifique et l’Union européenne et de définir une feuille de route pour avancer sur les questions essentielles comme la migration et le développement, le financement de l'UE après le 10 FED et les APE.
Le Conseil de ministres a exprimé la satisfaction des ACP quant au soutien apporté par l’UE dans un contexte économique international difficile.
 « Les ACP constituent une plate forme très importante composée d’une centaine de pays. Le premier accord a été signé à Lomé et il est tout à fait symbolique que le Conseil soit coprésidé aujourd’hui par le Togo », a déclaré le ministre des Affaires étrangères hongrois.
Lors des travaux, les ministres ont également préparé le terrain à la prochaine adhésion d’un nouveau membre, en l’occurrence le Sud-Soudan, qui deviendra officiellement indépendant le 9 juillet prochain. Un processus d’adhésion allégé a été retenu afin de permettre l’octroi d’aides rapides à cet Etat.
Le Conseil a également examiné la mise en œuvre du 10e FED et recommandé des actions pour une plus grande absorption des ressources tant au niveau national qu’au niveau régional.
Les retards constatés dans la signature des accords APE (Accords de partenariat économique) retardent le financement de certains projets, ont regretté les ministres.
La 36e a enfin été l’occasion d’évoquer l’initiative de l’Union européenne en faveur des OMD (Objectifs du millénaire pour le développement).
Le Togo s’est déjà engagé dans ce processus avec l’assistance technique de l’UE. Le ministère du Plan, coordonne le dossier en partenariat avec le ministère de l’Eau.
S’agissant du Togo, les participants se sont félicités de la politique économique menée par le gouvernement; la coprésidence de la 36e session est d’ailleurs un signal fort adressé aux autorités de Lomé.
Le prochain Conseil aura lieu dans un an au Vanuatu.
 
En photo : A la Une de Togo Presse le 29 février 1975, la signature de la Convention de Lomé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.