Le Togo veut muscler son partenariat avec le Japon

14/12/2016
Le Togo veut muscler son partenariat avec le Japon

Nouvelles interventions envisagées en 2017

La coopération entre le Togo et le Japon est active et multiforme. Financement d’ouvrages routiers et de ponts, appui au développement social via le Kennedy Roud, aides dans le secteur de l’agriculture ou de la santé.

C’est la JICA, l’Agence de coopération japonaise qui est en charge de l’ensemble des projets.

Une délégation se trouve actuellement à Lomé pour des consultations avec les autorités.

L’occasion de confirmer la livraison l’année prochaine du nouveau port de pêche et des ponts sur les fleuves Kara et Koumongou.

Tokyo s’est également déclaré prêt à construire un Backbone  Lomé – Cinkassé qui permettra de déployer l’internet haut débit sur l’ensemble du territoire par fibre optique. Autre projet, la création d’un data center et d’un centre d’innovation. 

Enfin, le Japon vient d’accorder une aide de 6 milliards de Fca dans le cadre du PUDC (Programme d’urgence de développement communautaire).

‘Les échanges avec la JICA nous ont permis de faire le point sur l’ensemble des critères d’éligibilité devant nous permettre d’accélérer et de faire en sorte que les interventions du Japon soient de plus en plus nombreuses’, a indiqué Kossi Assimaïdou, le ministre de la Planification.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.