Le soutien au Togo ne s’érode pas

24/06/2016
Le soutien au Togo ne s’érode pas

Carla Montesi

Le phénomène dure depuis des décennies. Le Togo perd une partie de sa côte rongée par l’érosion. Routes et villages ont été engloutis. C’est la résultante des changements climatiques, de l’urbanisation et de la pollution.

L’issue n’est pas irréversible à condition d’y mettre des moyens. C’est justement ce que font les partenaires du pays, Union européenne, BAD, Banque européenne d’investissement (BEI) et BOAD en tête.

Un vaste projet de près de 100 milliards de Fcfa va permettre la modernisation de la route côtière qui va de Lomé à la frontière béninoise (le premier tronçon concerne Avépozo-Aného, 29km) et un système d’épis pour contenir la fureur de l’océan.

Dans des villes comme Aného et Gounoukopé, la mer a brutalement avancé de 5 à 20 mètres.

La nouvelle route est destinée à durer dans le temps – deux autres ont déjà disparu – pour garantir la circulation des habitants et du trafic commercial régional sur cet axe qui dessert le Bénin et le Nigeria.

Le Premier ministre et le ministre de l'environnement, André Johnson

Vendredi, Carla Montesi, la directrice pour l’Afrique occidentale et Centrale de la Commission européenne, s’est rendue à Kpogan et Baguida ( banlieue de Lomé) pour évaluer la situation et juger de la pertinence du projet.

Son guide n’était autre que le Premier ministre, Komi Selom Klassou.

‘L’Union européenne, ensemble avec les organisations régionales, la Cédéao et l’Uemoa, a décidé d’utiliser une partie des fonds régionaux pour soutenir ce projet de protection côtière ici au Togo, pour assurer la protection de cet axe entre Lomé et Cotonou’, a déclaré Mme Montesi.

Mercredi dernier, le conseil des ministres a adopté un projet de loi qui vise à assurer l’équilibre entre l’exploitation et la protection des côtes et de garantir son intégrité et ses fonctions essentielles de lieu de résidence, de protection et de loisir.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.