Les Egyptiens prêts à se jeter à l’eau

16/05/2016
Les Egyptiens prêts à se jeter à l’eau

Yasser Abdel Aziz Hakem

Une délégation d’experts de l'Institut égyptien de recherche en eau, hydraulique et construction des barrages vient d’achever une mission d’étude de 2 semaines au Togo. 

Le rapport préliminaire présenté par Yasser Abdel Aziz Hakem, le directeur de cet institut, souligne que si les réserves en eau sont abondantes, elles sont mal gérées.

Republicoftogo.com  Quels sont les besoins du Togo en matière d’eau et d’assainissement ?

Yasser Abdel Aziz Hakem : Nous avons parcouru l’ensemble du pays afin d’évaluer les potentialités en eau, faire un état des lieux, identifier les besoins et voir dans quelle mesure l’Egypte peut apporter son concours.

Le Togo bénéficie d’une bonne pluviométrie, mais cette période n’est pas suffisamment exploitée pour constituer des stocks très utiles lors de la saison sèche. Nous avons également observé que les ouvrages servant de rétention d’eau au niveau des barrages sont vétustes et la problématique est de penser aux techniques, aux nouvelles technologies à mettre en place pour construire de nouveaux barrages pour stocker l’eau.

Republicoftogo.com : Justement, comment l’Egypte envisage d’aider le Togo dans ce domaine ?

Yasser Abdel Aziz Hakem : Nous allons élaborer le rapport final où figureront les recommandations. A partir de là, on pourra déterminer la nature de la coopération. Notre pays a une bonne expérience qu’il ne manquera pas de mettre à disposition du Togo. 

Republicoftogo.com : Votre organisme est également chargé des barrages. Mais il s’agit d’investissements considérables. Le Caire est-il prêt à financer  ce type de projet au Togo ?

Yasser Abdel Aziz Hakem : Evidemment ! D’un point de vue technique, le besoin dans la construction de nouveaux barrages est réel et l’expertise est là, la technologie aussi. Dans la pratique, le rapport de la mission sera présenté au Caire et ce sera au gouvernement de décider des initiatives à prendre.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.