Les bailleurs au chevet du monde agricole

29/01/2009
Les bailleurs au chevet du monde agricole

La ville de Kara au nord du Togo accueille vendredi une journée de concertation avec les bailleurs de fonds destinée à mobiliser des ressources supplémentaires pour relancer le secteur agricole. Le chef de l'Etat, le Premier ministre, les ministres des Finances et de l'Agriculture seront présents aux travaux.

« Cette réunion est la suite logique des discussions de Bruxelles avec les partenaires, en septembre dernier. Vous n'ignorez pas que nous avons besoin de moyens financiers et cette table ronde a pour objectif d'étudier avec les bailleurs ce qu'ils peuvent mettre à notre disposition », explique Kossi Messan Ewovor, le ministre de l'Agriculture.L'argent mobilisé doit permettre, selon les autorités, d'apporter des appuis conséquents aux producteurs, que ce soit en intrants, en appui-accompagnement, pour la recherche, pour l'organisation du secteur, pour l'amélioration de la production et de la productivité, notamment des céréales du riz ; sans oublier le petit élevage et les cultures de rentes.

Sont attendus à Kara des représentants de la Banque Mondiale, du FMI, de la BOAD, de la FAO, du PNUD, de l'Union européenne, de l'AFD et de la BID.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sortir de la pauvreté, c'est possible

Développement

Le président Faure Gnassingbé a lancé jeudi à le projet de développement rural de la plaine de  (PDRD).

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Les notaires togolais vont passer à l'Acte authentique électronique

Justice

Le nouveau président de la Chambre des notaires, Me David Koffi Tsolenyanu, a pris ses fonctions jeudi.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.