Les bailleurs au chevet du monde agricole

29/01/2009
Les bailleurs au chevet du monde agricole

La ville de Kara au nord du Togo accueille vendredi une journée de concertation avec les bailleurs de fonds destinée à mobiliser des ressources supplémentaires pour relancer le secteur agricole. Le chef de l'Etat, le Premier ministre, les ministres des Finances et de l'Agriculture seront présents aux travaux.

« Cette réunion est la suite logique des discussions de Bruxelles avec les partenaires, en septembre dernier. Vous n'ignorez pas que nous avons besoin de moyens financiers et cette table ronde a pour objectif d'étudier avec les bailleurs ce qu'ils peuvent mettre à notre disposition », explique Kossi Messan Ewovor, le ministre de l'Agriculture.L'argent mobilisé doit permettre, selon les autorités, d'apporter des appuis conséquents aux producteurs, que ce soit en intrants, en appui-accompagnement, pour la recherche, pour l'organisation du secteur, pour l'amélioration de la production et de la productivité, notamment des céréales du riz ; sans oublier le petit élevage et les cultures de rentes.

Sont attendus à Kara des représentants de la Banque Mondiale, du FMI, de la BOAD, de la FAO, du PNUD, de l'Union européenne, de l'AFD et de la BID.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.