Les bailleurs au chevet du monde agricole

29/01/2009
Les bailleurs au chevet du monde agricole

La ville de Kara au nord du Togo accueille vendredi une journée de concertation avec les bailleurs de fonds destinée à mobiliser des ressources supplémentaires pour relancer le secteur agricole. Le chef de l'Etat, le Premier ministre, les ministres des Finances et de l'Agriculture seront présents aux travaux.

« Cette réunion est la suite logique des discussions de Bruxelles avec les partenaires, en septembre dernier. Vous n'ignorez pas que nous avons besoin de moyens financiers et cette table ronde a pour objectif d'étudier avec les bailleurs ce qu'ils peuvent mettre à notre disposition », explique Kossi Messan Ewovor, le ministre de l'Agriculture.L'argent mobilisé doit permettre, selon les autorités, d'apporter des appuis conséquents aux producteurs, que ce soit en intrants, en appui-accompagnement, pour la recherche, pour l'organisation du secteur, pour l'amélioration de la production et de la productivité, notamment des céréales du riz ; sans oublier le petit élevage et les cultures de rentes.

Sont attendus à Kara des représentants de la Banque Mondiale, du FMI, de la BOAD, de la FAO, du PNUD, de l'Union européenne, de l'AFD et de la BID.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.