Les exportateurs européens de farine au chevet de l'Afrique de l'Ouest

19/05/2008
Les exportateurs européens de farine au chevet de l'Afrique de l'Ouest

Le 13 mai dernier  a eu lieu au siège de l'union Africaine à Bruxelles, la première séance de travail entre le Groupe des Ambassadeurs de l'Afrique de l'Ouest aux ACP et l'Association Européenne des Exportateurs de farine de blé (EUROFLOUR). Cette réunion était présidée par le coordonnateur du Groupe des Ambassadeurs de l'Afrique de l'Ouest aux ACP, Félix Kodjo Sagbo, Ambassadeur du Togo et Jeroen Rossy, Président de l'EUROFLOUR.

Objectif : tenter de trouver des solutions à court, moyen et long terme à l'épineux problème de la crise alimentaire qui n'épargne aucun pays et auquel le Togo est confronté.Plusieurs pistes ont été évoquées entre autres :

-    Sauver les prochaines récoltes,

-    Augmenter l'offre,

-    Lutter contre les spéculateurs,

-    Envisager des programmes réalistes sur le terrain,

-    Envisager des structures légères pour des actions rapides,

-    Envisager des demandes d'aide budgétaire,

-    Cerner les problèmes douaniers,

-    Envisager les approches avec la Cédéao, l'UEMOA, l'UA, l'UE, les institutions de Bretton Woods  etc.   

D'autres séances de travail sont prévues prochainement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.