Les femmes en première ligne

20/06/2011
Les femmes en première ligne

Dans le cadre du programme AGLAE (Action Genre, Levier de l’Activité Economique), soutenu par le ministère français des Affaires Etrangères, un atelier de formation et d’élaboration stratégique, réunissant des ONG africaines et françaises se tient du 20 au 23 juin à Lomé.
 
Victoire Tomegah-Dogbé, ministre du Développement à la base, El Hadj K. Hamadou Brim Bouraïma- Diabacté, ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Olivia Amedjogbe-Kouévi, ministre de la Promotion de la femme et Frédéric Merlet, conseiller de Coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France au Togo ont ouvert les travaux lundi à l’Institut Français de Lomé.
 
Financé par le Fonds de Solidarité Prioritaire « Genre et économie, soutien aux femmes actrices de développement», le programme AGLAE rassemble 6 projets soutenant des activités économiques de femmes, qui sont menés dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Niger et Togo), essentiellement dans les secteurs de l’artisanat, de la restauration de rue et de l’entreprenariat. 
 
L’objectif de cet atelier est d’effectuer un suivi à mi-parcours des projets. Conçu comme un temps d’analyse et d’échanges d’expériences concrètes, cet atelier réunit une trentaine de participants d’ONG du Nord et du Sud qui travailleront ensemble à des stratégies visant une plus grande efficacité des projets économiques des femmes.
 
Formations techniques, accompagnement à l’approche de genre, débats, diagnostics participatifs, recueil de parcours de vie, plaidoyer au niveau local et national contribuent à changer les rapports des femmes et des hommes face aux ressources financières, au temps et au pouvoir.

Les changements vers plus d’égalité se réalisent à travers une démarche de négociation au sein des ménages et des familles tout autant que dans les activités professionnelles et rémunératrices.

ONG présentes à la réunion de Lomé
 
ONG  du Nord
Adéquations (France),
ASTER-International (France),
Equilibres & Populations (France)
Ethnik (France)
Guilde européenne (France)
Terre des Hommes (France)
 
Partenaires du Sud
 
Asmade (Burkina Faso)
Pépinière d’entreprises de Tenkodogo (Burkina Faso)
Salon de l’Artisanat pour la Femme, SAFEM (Niger)
GRAPAD (Bénin)
SOTCHI (Togo)
CAGED (Togo)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.