Les freins à l'émergence de l'Afrique

20/06/2016
Les freins à l'émergence de l'Afrique

Robert Dussey lundi à l'ouverture du séminaire

Le séminaire régional des ambassadeurs de l’Union européenne en Afrique de l’Ouest s’est ouvert ce matin à Lomé.

C’est la première fois qu’une réunion de ce genre est organisée au Togo.

Pas tout à fait un hasard. L’UE estime que le pays a fait de nombreux progrès tant sur le plan des réformes que du développement économique. 

En ouvrant les travaux, le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, a fait remarquer  l’Europe et l’Afrique étaient  en croisade contre les fléaux qui hypothèquent l’avenir de l’humanité. 

‘Il est donc impératif que les liens de coopération se renforcent davantage entre ces deux continents pour instaurer un ordre nouveau de paix et de sécurité en lieu et place de la terreur et de la crainte qui se sont emparés de chaque habitant de la terre’, a-t-il déclaré. 

Les thèmes abordés pendant les deux jours de rencontre recoupent les préoccupations des pays africains et des pays européens. Il s’agit de la migration, des changements climatiques, de l’intégration régionale, de la démographie et de l’avenir de la jeunesse.

‘Cette rencontre, je l’espère, contribuera à enrichir la réflexion qui se mène en vue de solutionner les principales difficultés qui entravent l’émergence du continent’, a souligné le chef de la diplomatie togolaise.

Il a terminé son intervention en indiquant que les préparatifs pour la tenue du sommet sur la sécurité maritime (Lomé, 15 octobre 2016) allaient bon train avec l’espoir que les 54 Etats membres de l’Union africaine adoptent une charte contraignante.

Le séminaire européen se déroule du 20 au 21 juin en présence des présidents des Commissions des deux principales institutions régionales, la Cédéao et l’UEMOA.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.