Les ravages de la cybercriminalité

22/11/2017
Les ravages de la cybercriminalité

Les pirates ciblent des victimes en Europe et aux Etats-Unis

Le Conseil de l’Entente* a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les experts des pays membres de l’organisation sont réunis depuis mercredi à Lomé pour en discuter, prélude à la réunion des ministres vendredi.

Le directeur de la police nationale, Teko Koudouwovor, a confié que la délinquance numérique était en plein essor au Togo, tendance favorisée par le développement de l’accès à internet.

Non seulement en plein essor, mais de plus en plus sophistiquée.

Si les fameux scam 419 en provenance du Nigeria ont presque disparu, les experts en crimes numériques ont développé leurs activités dans le pishing, la prise de contrôle à distance des ordinateurs, le racket par verrouillage, le changement d’identifiants bancaires, notamment.

Les hackers basés en Afrique de l’Ouest ne visent pas forcément des utilisateurs de la région. Ils s’en prennent plus volontiers à des entreprises et des particuliers en occident car plus riches. Ils considèrent comme étant plus rentable de vider un compte en Europe ou aux Etats-Unis ou de demander une rançon élevée à une société dont les ordinateurs ont été piratés.

Le Conseil de l’Entente a toutes les raisons de s’inquiéter. Selon diverses estimations, plusieurs centaines de millions de dollars sont détournées par des cybercriminels chaque année sur le continent. 

* Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.