Lever de rideau à Sipopo

13/12/2012
Lever de rideau à Sipopo

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, participe à partir de jeudi à Malabo (Guinée Equatoriale) au 7e sommet des chefs d'Etat du Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Le Groupe ACP compte 75 Etats dont 48 pays d'Afrique sub-saharienne, 16 des Caraïbes et 15 du Pacifique.

Les discussions porteront essentiellement sur la coopération avec l’Union européenne et sur la signature des accords de partenariat économiques (APE) qui doivent remplacer l’accord de Cotonou qui avait lui même succédé à l’accord de Lomé. Les négociations trainent en longueur. Et rien ne dit qu’une conclusion est proche car de nombreux Etats ACP souhaitent désormais diversifier leurs partenaires en se rapprochant des pays émergents (Chine, Inde, Brésil, …).

Les chefs d’Etat et de gouvernement à Malabo présents évoqueront aussi la situation sécuritaire en Afrique avec en priorité la crise malienne, et les dossiers d’actualité comme le réchauffement climatique, l’énergie, l’accès à l’eau ou l’agriculture.

Les travaux se déroulent au Palais des congrès Sipopo, construit il y a un an pour accueillir le sommet de l’Union africaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,