Louis Michel : « La transparence est un critère absolument essentiel

22/11/2011
Louis Michel : « La transparence est un critère absolument essentiel

Les difficultés sécuritaires ou économiques que rencontrent certains pays africains suite au Printemps arabe ne doivent pas être utilisées pour limiter la démocratie, a mis en garde le coprésident de l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, Louis Michel, lundi, à l’ouverture des travaux de l'Assemblée à Lomé, en présence des présidents du Togo et du Niger

L'Assemblée parlementaire paritaire des pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l'UE débattra du poids de l'endettement sur le développement des pays ACP, de la crise alimentaire dans la Corne de l'Afrique et des conséquences du Printemps arabe en Afrique sub-saharienne cette semaine. Les résolutions sur ces sujets seront votées mercredi.

« Nous devons veiller à ce que les pays en développement ne soient pas les sacrifiés de nos restrictions budgétaires », a souligné Louis Michel lors de la cérémonie d'ouverture de l'Assemblée, qui rassemble députés européens et députés des pays ACP. Il s'est dit inquiet de ce que les dirigeants européens, sous la pression des marchés, pourraient ne « penser qu'au court-terme ».

 Faisant référence à la résolution en préparation sur les conséquences du Printemps arabe pour les pays d'Afrique subsaharienne, M. Michel a précisé que « les difficultés ne doivent pas être un prétexte pour limiter la démocratie ou aller à l'encontre des aspirations démocratiques des peuples. »

 Il s'est réjoui de ce que la démocratie ait progressé de façon spectaculaire en Afrique de l'Ouest l'an dernier. Néanmoins, il a rappelé que les transitions démocratiques sont « extrêmement fragiles » et « rarement linéaires », et que la transparence est un critère absolument essentiel.

 M. Michel a enfin abordé le problème politique et sécuritaire de la Somalie qui, s'il n'est pas pris à bras-le-corps, pourrait faire tâche d'huile dans la région, comme par exemple au Kenya.

 En photo : Louis Michel lundi à Lomé en compagnie des présidents du Togo et du Niger

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.