Malnutrition infantile : aide de la France à l’Unicef

09/07/2010
Malnutrition infantile : aide de la France à l’Unicef

L’Ambassadeur de France au Togo, Dominique Renaux, a remis vendredi une aide de 150.000 euros (près de 100 millions de francs CFA) à Viviane Van Steirteghem (photo), la nouvelle représentante résidente de l’Unicef à Lomé.
Cet argent sera affecté au Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) pour mettre en œuvre son « projet d’intervention post urgence » dans la région des savanes (600 Km au nord de Lomé).
D’une durée de 12 mois, ce programme vise à contribuer à la prise en charge d’environ 26.000 enfants sous-alimentés dans cette région au niveau des centres de réhabilitation nutritionnelle et au niveau communautaire.
«La malnutrition infantile est un scandale humanitaire qui touche beaucoup de pays, dont le Togo. Ce phénomène est un facteur de sous- développement et représente un coût pour la communauté», a expliqué M. Renaux.
« Une partie du financement servira à renforcer la communication et l’information des mères des familles sur les bonnes pratiques nutritionnelles des enfants. En plus, la contribution permettra d’acquérir les éléments thérapeutiques nécessaires pour le traitement d’environ 8000 enfants atteints de malnutrition sévère grave », a indiqué pour sa part Mme. Van Steirteghem.
L’Ambassade de France n’est pas à son premier appui au programme de coopération Togo – UNICEF.
Un précèdent financement de plus de 200 millions de francs CFA avait été octroyé au Togo en 2008 pour répondre à l’urgence nutritionnelle dans les régions Maritimes, Kara et Savanes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.