Mieux gérer les mouvements migratoires

30/11/2010
Mieux gérer les mouvements migratoires

Une réunion s’est ouverte mardi à Lomé pour tenter de mieux venir en aide aux personnes déplacées ou exilées au sein de l’espace Cédéao. L’un des axes de réflexion porte sur l’élaboration d’ un système de référencement des personnes vulnérables et de jeter les bases d’une coopération entre l’ensemble des organisations régionales intervenant dans la protection des personnes victimes de traites, des demandeurs d’asile et de réfugiés.
«Les mouvements migratoires se sont intensifiés ces dernières années et il y a nécessité de réfléchir à des besoins spécifiques exprimés par ces populations vulnérables. Les migrants voyagent ensemble mais ils ont tous des besoins différents. L’idée est d’identifiée ces besoins et d’apporter la meilleure assistance », souligne Lamine Daffe, l’envoyé spécial de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
Cette réunion est organisée par le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) et par l’OIM.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.