Mieux gérer les mouvements migratoires

30/11/2010
Mieux gérer les mouvements migratoires

Une réunion s’est ouverte mardi à Lomé pour tenter de mieux venir en aide aux personnes déplacées ou exilées au sein de l’espace Cédéao. L’un des axes de réflexion porte sur l’élaboration d’ un système de référencement des personnes vulnérables et de jeter les bases d’une coopération entre l’ensemble des organisations régionales intervenant dans la protection des personnes victimes de traites, des demandeurs d’asile et de réfugiés.
«Les mouvements migratoires se sont intensifiés ces dernières années et il y a nécessité de réfléchir à des besoins spécifiques exprimés par ces populations vulnérables. Les migrants voyagent ensemble mais ils ont tous des besoins différents. L’idée est d’identifiée ces besoins et d’apporter la meilleure assistance », souligne Lamine Daffe, l’envoyé spécial de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
Cette réunion est organisée par le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) et par l’OIM.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.