Mini-marée noire au large du Togo

13/11/2015
Mini-marée noire au large du Togo

Région sous tension

Un exercice naval conjoint entre la Marine togolaise et celle du Bénin s’est achevé jeudi. Selon le scénario imaginé par les militaires, une collision en haute mer entre deux navires commerciaux a entraîné une importante pollution et fait de nombreux blessés.

Des patrouilleurs, des remorqueurs et un avion de surveillance ont été mobilisés pour ces manœuvres qui ont bénéficié de l’appui de l’Union européenne par l’intermédiaire du Projet CRIMGO (routes maritimes critiques du Golfe de Guinée). Cette initiative est destinée à renforcer 

la sûreté et la sécurité des routes maritimes entre sept pays africains dans le Golfe de Guinée, dont le Togo et le Bénin.

La région souffre actuellement d'un manque de coordination entre les gardes-côtes et entre les différents pays. De plus il n’existe pas encore de norme commune de formation maritime et le partage d’informations entre les pays concernés est insuffisant.

Le Golfe de Guinée est une zone à risques avec de nombreux actes de piraterie, des trafics en tous genres et la pêche illégale.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le gouvernement togolais organisera l’année prochaine, en coopération avec l’Union africaine, un sommet sur la sécurité maritime.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.