Mission exemplaire du CEOMP

10/04/2015
Mission exemplaire du CEOMP

Fin du stage vendredi à Lomé

Dans un environnement de plus en plus instable, les forces d’interposition et de paix sont de plus en plus sollicitées par les Nations Unies et l’Union africaine.

Pour les pays contributeurs réguliers comme le Togo, l’important est de disposer de soldats et de policiers bien formés capables d’assurer des missions spécifiques de maintien de l’ordre.

C’est la vocation du Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix (CEOMP) de Lomé. Sa mission est de servir de base nationale d’entraînement et de mise en condition opérationnelle pour les contingents militaires et de police appelés à servir dans des opérations de maintien de la paix.

Ce centre unique dans région bénéficie du soutien de la direction de la Coopération de sécurité et de défense (DCSD) qui dépend du ministère français des Affaires étrangères, mais également de l’assistance de la coopération japonaise, du PNUD et des Etats-Unis.

Washington a déjà fourni de l’équipement, mais son crédo est la formation de 140 policiers et gendarmes. 1,5 million de dollars y est consacré.

Les instructeurs américains fournissent du conseil en matière d’opérations de police : maintien de l’ordre, convoyage, fouille de bâtiments, maniement des armes, séances de tirs, 

Responsables américains et togolais

Les 60 stagiaires (policiers et gendarmes) membres de la 3e vague des Unités de Police constituée ont reçu vendredi leur diplôme de certification.

‘La mission diplomatique des Etats-Unis est de contribuer à la paix et la sécurité et de renforcer les capacités des forces de sécurité du Togo à participer pleinement aux opérations de maintien de la paix’, a indiqué Brendan Mc Caughey, chargé de sécurité à l’Ambassade des Etats-Unis à Lomé.

La 3e Unité sera déployée en juillet prochain au Mali ; les deux autres sont déjà sur le terrain dans les environs de Bamako (Minusma) et au Darfour dans le cadre de la Minuad, la mission hybride des Nations Unies et de l’Union africaine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.