Monter en puissance sur la répression

19/11/2014
Monter en puissance sur la répression

Photo de famille des participants mercredi à Lomé

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et premier réseau international francophone de formation policière, organise, les 19 et 20 novembre à Lomé une rencontre de haut niveau sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

Ce séminaire rassemble des responsables de la formation policière du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d'Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo. 

L'objectif est de dresser un état des lieux de la situation en Afrique de l’Ouest concernant les violences faites aux femmes, afin de prouver l’enjeu majeur de la formation policière et de proposer l’enrichissement et le développement des enseignements dans les écoles.

A l’ouverture des travaux, la ministre de l’Action sociale et de la Promotion de la femme, Dédé Ahoéfa Ekoué, a rappelé qu’il était important de monter en puissance sur la répression car, ‘à défaut de cela, c’est un encouragement donné aux agresseurs à continuer à poser leurs actes destructeurs sur les femmes et les filles, les empêchant ainsi de jouir de leurs droits, de se réaliser pleinement, de contribuer de manière optimale au développement de notre pays.’   

Mme Ekoué a également évoqué l’arsenal juridique mis en place par son pays.

Un arsenal qui n’empêche pas les violences basées sur le genre de se développer dans la société ; un phénomène qui touche toutes les couches sociales quelles que soient le niveau d’instruction, la culture ou la religion.

Outre Dédé Ahoéfa Ekoué, sa collègue de la Communication, Kouméalo Anaté assiste également à cette rencontre.

Informations complémentaires

Discours Dédé Ekoué.pdf 84,98 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.