Nouvelle aide japonaise

11/02/2013
Nouvelle aide japonaise

Le Japon a accordé lundi au Togo une aide de 2,7 milliards FCFA pour l’achat de riz et de blé en faveur des populations vulnérables, dans le cadre du Kennedy Round (KR). Fin janvier, Tokyo avait déjà livré 2000 tonnes de riz

La coopération du Togo et du Japon via le projet KR a permis d’exécuter avec l’accord du gouvernement japonais des projets sociaux et de développement dans le secteur agricole. Appuis alimentaires aux sinistrés des inondations de 2010, construction magasins d’entreposage agricole, réhabilitation du centre de développement agricole de Notsè, réduction et équilibre des prix du blé, notamment.

Lors de la cérémonie, le ministre des Affaires étrangères togolais, Elliott Ohin, a rappelé que la totalité des dons japonais pour ce projet était estimé à 17 milliards de Fcfa

L’ambassadeur du Japon au Togo, Susumu Inoue, a souligné que cette coopération était destinée à lutter contre la pauvreté et à garantir la sécurité alimentaire.

Voici l’intervention d’Elliott Ohin

La présente cérémonie de signature d’échange de notes et d’accord de don entre l’Ambassade du Japon et le Gouvernement togolais vient confirmer une fois encore la volonté manifeste des Autorités japonaises de soutenir le Togo dans ses efforts quotidiens pour assurer de façon durable le mieux être de ses citoyens.

Monsieur l’Ambassadeur,

Cet énième accord porte sur un don d’un montant de deux milliards sept cent soixante millions (2.760.000.000) de francs CFA, que votre Gouvernement a décidé d’octroyer au Togo dans le cadre de la mise en œuvre du projet Kennedy Round 2012 relatif à l’aide alimentaire.

Je vois en cela, la preuve tangible de la détermination de votre pays à s’inscrire dans les directives de la TICAD IV dont le but premier est d’aider les pays africains à réaliser les objectifs du Millénaire pour le Développement.

Mesdames Messieurs,

Permettez-moi de rappeler ici que le présent accord intervient dans un contexte économique et financier très difficile. Ceci n’a pas empêché l’élan de solidarité du Japon de se manifester une fois encore pour appuyer les Autorités togolaises dans leurs efforts de renforcement de la sécurité alimentaire.

Je voudrais donc, au nom du Président de la République, S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE, du Gouvernement et du peuple togolais, réitérer notre profonde gratitude aux Autorités japonaises pour leur assistance continue et leur présence permanente à nos côtés.

Messieurs les Ministres,

Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Japon,

Mesdames et Messieurs,

Le Japon vient de traverser récemment une période très difficile de son histoire marquée par la plus grande catastrophe naturelle et ses conséquences dévastatrices que ce pays ami ait jamais connues.

C’est en ayant en mémoire ce malheureux événement que j’apprécie hautement l’importance de la signature de l’accord de ce jour.

En vertu de cet accord, le Togo va bénéficier d’un fonds que le Gouvernement japonais met à sa disposition pour l’achat de produits alimentaires qui seront revendus à un prix raisonnable et surtout accessible aux populations vulnérables.

Les recettes issues de cette vente vont constituer le fonds de contrepartie qui sera affecté au financement des projets socio-économiques identifiés et retenus d’un commun accord par les deux parties.

Il en résulte une particularité de Kennedy Round qui consiste à faire du receveur du don, l’agent exécuteur des projets découlant de ce don.

Monsieur l’Ambassadeur,

C’est en application de ce principe que, en 2010, le Gouvernement togolais a sollicité et obtenu du Gouvernement japonais de financer sur le fonds de contrepartie KR 2008, le projet de soutien aux populations rurales et aux petits agriculteurs sinistrés des inondations de 2010 au Togo.

Je voudrais saisir cette occasion pour renouveler, au nom de ces populations, notre reconnaissance aux Autorités japonaises pour la promptitude avec laquelle elles avaient répondu à notre appel.

Mesdames et Messieurs,

Dans le cadre du projet Kennedy Round, notre pays a bénéficié de nombreux dons.

Le montant de tous ces dons se chiffre à ce jour à près de dix sept milliards (17.000.000.000) de francs CFA.

Les dons antérieurs avaient permis au Gouvernement togolais de traverser des périodes difficiles que le pays a connues à cause des inondations qui nécessitaient une assistance spéciale et une prise en charge alimentaire de qualité.

Parallèlement à cette assistance, des efforts tous azimuts ont été déployés dans le cadre de la sécurisation de la situation alimentaire notamment :

- La mise en œuvre du Programme d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA) ;

- Efforts consentis par le Gouvernement togolais en matière de la production ;

- Appui des partenaires techniques et financiers

Monsieur l’Ambassadeur,

Le Togo a toujours eu foi en sa coopération avec le Japon. Cette coopération est particulièrement active et fructueuse dans les domaines de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, de l’eau et des ressources hydrauliques, de l’enseignement et de la formation professionnelle, de la communication et de la santé.

Ces dernières années, elle est devenue plus dynamique dans le cadre du renforcement des capacités des agents de l’administration.

Pour ma part, je demeure confiant que 2013 sera également une année qui connaitra un renforcement des relations de coopération entre le Japon et le Togo dans l’intérêt bien compris de nos deux peuples.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Descente aux enfers

Sport

Conséquence mathématique de ses défaites face à la Guinée et au Ghana, l’équipe nationale de foot chute dans le dernier classement de la FIFA.

La CAN débute à Niamey

Sport

La 3Coupe d’Afrique des Nations de Maracaña se déroule du 17 au 22 septembre à Niamey (Niger). Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo sont présents.

Opération commando contre un bus en provenance du Mali

Faits divers

Cinq individus circulant à moto et armés de fusils d’assaut de type AK 47 ont braqué  dimanche un autocar sur la nationale N°1.

Viviane Van Steirteghem s’en va mais la coopération demeure

Coopération

Après le ministre des Affaires étrangères la semaine dernière, Viviane Van Steirteghem, la représentante de l’UNICEF au Togo, est allé faire ses adieux lundi au Premier ministre.