OMD : aide exceptionnelle de l’UE

22/12/2011
OMD : aide exceptionnelle de l’UE

Le Togo va bénéficier d’une aide exceptionnelle de 11 milliards de Fcfa dans le cadre d’un financement supplémentaire de la Commission européenne pour des projets visant l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Ce soutien concerne 36 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). L’Europe entend aider ceux très en retard sur le calendrier fixé par les OMD.

Au Togo, il s’agit du secteur de l'eau potable et de l'assainissement. L’objectif est de servir entre 300 000 et 350 000 habitants de la région Maritime, en milieu semi-urbain d’ici 2015.

La Région Maritime cumule plusieurs retards dans l'atteinte des OMD, souligne la délégation de l’Union européenne à Lomé, notamment pour ce qui est des services d'eau et d'assainissement en zones semi-urbaines (13% de la population a accès à l’eau potable alors même que sa population est en croissance continue et représente 41,7% de la population nationale) et concentre 90% de l’activité économique du pays.

Le ministère de la Planification, point focal pour la coordination avec l'UE et les ACP, est en charge du dossier en partenariat avec plusieurs autres ministères dont celui de l'Eau et de l'Assainissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.