Pas de jugement hâtif

02/10/2010
Pas de jugement hâtif

L’Agence française de développement (AFD) a accordé mi-septembre à Wages une subvention de 26 millions de Fcfa destinée à renforcer ses capacités en microfinance et à l’accompagner vers la professionnalisation et son développement en milieu rural.

Ce soutien fait des jaloux. Certains journaux n’ont pas hésité à critiquer cet appui qui procède pourtant d’un renforcement des structures de microcrédit et de leur assainissement après les récents scandales survenus au Togo.
Une campagne que les responsables de Wages jugent calomnieuse.
« (…) l’AFD, qui opère depuis déjà près de deux décennies aux côtés des institutions de microfinance, a bien observé cette structure sur une longue période et est bien en territoire connu et en partenariat sûr avec elle. (…) Que les détracteurs se ravisent dans leur sale besogne et se rendent compte que c’est le début d’un partenariat « gagnant-gagnant (…) Attendons de voir comment seront gérés les 26 millions de Fcfa alloués avant de vouloir porter un jugement sans fondement (…) », peut-on lire dans un communiqué publié samedi par Wages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.