Pas de jugement hâtif

02/10/2010
Pas de jugement hâtif

L’Agence française de développement (AFD) a accordé mi-septembre à Wages une subvention de 26 millions de Fcfa destinée à renforcer ses capacités en microfinance et à l’accompagner vers la professionnalisation et son développement en milieu rural.

Ce soutien fait des jaloux. Certains journaux n’ont pas hésité à critiquer cet appui qui procède pourtant d’un renforcement des structures de microcrédit et de leur assainissement après les récents scandales survenus au Togo.
Une campagne que les responsables de Wages jugent calomnieuse.
« (…) l’AFD, qui opère depuis déjà près de deux décennies aux côtés des institutions de microfinance, a bien observé cette structure sur une longue période et est bien en territoire connu et en partenariat sûr avec elle. (…) Que les détracteurs se ravisent dans leur sale besogne et se rendent compte que c’est le début d’un partenariat « gagnant-gagnant (…) Attendons de voir comment seront gérés les 26 millions de Fcfa alloués avant de vouloir porter un jugement sans fondement (…) », peut-on lire dans un communiqué publié samedi par Wages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.