Pas de jugement hâtif

02/10/2010
Pas de jugement hâtif

L’Agence française de développement (AFD) a accordé mi-septembre à Wages une subvention de 26 millions de Fcfa destinée à renforcer ses capacités en microfinance et à l’accompagner vers la professionnalisation et son développement en milieu rural.

Ce soutien fait des jaloux. Certains journaux n’ont pas hésité à critiquer cet appui qui procède pourtant d’un renforcement des structures de microcrédit et de leur assainissement après les récents scandales survenus au Togo.
Une campagne que les responsables de Wages jugent calomnieuse.
« (…) l’AFD, qui opère depuis déjà près de deux décennies aux côtés des institutions de microfinance, a bien observé cette structure sur une longue période et est bien en territoire connu et en partenariat sûr avec elle. (…) Que les détracteurs se ravisent dans leur sale besogne et se rendent compte que c’est le début d’un partenariat « gagnant-gagnant (…) Attendons de voir comment seront gérés les 26 millions de Fcfa alloués avant de vouloir porter un jugement sans fondement (…) », peut-on lire dans un communiqué publié samedi par Wages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.