Police républicaine

21/04/2016
Police républicaine

Nicolas Berlanga-Martinez

L’Union européenne finance partiellement la nouvelle école de police située à Davié (30km de Lomé). Elle sera opérationnelle en septembre 2016. 

Cet appui s’inscrit dans la cadre du programme PAFP (projet d’Appui à la formation de la police au Togo) qui a pour vocation d’assurer une formation initiale et continue aux fonctionnaires (commissaires, officiers, sous-officiers et agents).

Avant l’ouverture officielle de cette école, Nicolas Berlanga-Martinez, l'ambassadeur européen à Lomé, a remis jeudi des équipements (véhicules, uniformes, matériels destinés au maintien de l’ordre) au ministre de la Sécurité, Yark Damehane. Ils seront utilisés par les élèves.

‘Cet accompagnement de l’UE est destiné à faire de ce corps une police républicaine, une police de proximité au service de la population’, explique Nicolas Berlanga-Martinez.

Republicoftogo.com : Quel est le niveau d’implication de l’Union européenne dans ce projet ?

Nicolas Berlanga-Martinez : Le gouvernement s’est engagé à construire l’école de police. L’appui de l’UE, à hauteur de deux milliards de Fcfa, se concentre sur trois choses, L’appui partiel à la construction de l’école, la fourniture des équipements, des véhicules, les matériels informatiques et administratifs. Il y a enfin le volet principal qui est celui de la formation.

Cet appui pourrait augmenter. Nous sommes actuellement au stade de l’étude et de la réflexion.

Republicoftogo.com : Quel regard portez-vous sur la police ?

Nicolas Berlanga-Martinez : Elle a beaucoup évolué depuis une dizaine d’années. A cet égard, le comportement de la FOSEP lors de la dernière présidentielle a été exemplaire. Et je dois me féliciter du soutien financier accordé par l’UE à cette Force.

La volonté des autorités est d’aboutir à une police républicaine plus professionnelle. L’UE ne peut qu’adhérer à cette démarche et c’est bien le sens de notre engagement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.