Santé et accès à l’eau

03/06/2013
Santé et accès à l’eau

Les représentants du gouvernement, de l’Union européenne et du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) se retrouvent mardi à Lomé pour faire un bilan d’étape sur un certain nombre de projets en cours au Togo.

Deux programmes seront en particulier examinés. Le premier est le « Projet d'amélioration de l'état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans à travers une approche communautaire au Togo ». Il est financé sur le 10e FED (Fonds européen de développement). Comme son intitulé ne l’indique pas, il concerne aussi les femmes enceintes et celles qui allaitent. L’objectif affiché est de consolider les acquis et d’étendre la prévention et la prise en charge thérapeutique dans 240 nouveaux villages et 112 centres de Santé. 

La réalisation de ce programme s’étend jusqu’à janvier 2014.

‘Le développement du forage manuel au Togo’ est le second projet qui sera étudié mardi. Il prévoit la réalisation d’une centaine de forages manuels.  Aucune structure locale n’étant suffisamment expérimentée au Togo, l’UNICEF a fait appel à un organisme international reconnu pour son expertise, la Fondation Practica. 

Le coût d’un forage classique est d’environ 7.500. 000 Fcfa contre environ 2.300.000 pour un forage manuel. L’intérêt économique est évident pour les autorités, les bailleurs et la population.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.