Sécurité alimentaire : ce que préconise le Togo

26/08/2015
Sécurité alimentaire : ce que préconise le Togo

Capacité d'anticipation

Fort heureusement, le Togo est épargné par les crises alimentaires qui frappent à intervalles réguliers l’Afrique de l’Ouest et le Sahel. Le pays dégage même des excédents agricoles qui sont mis à la disposition de ses voisins en cas de coup dur.

Le Togo, soutenu par le Comité permanent inter-Etats pour la lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), veut aller plus loin en développant une stratégie d’anticipation et de coopération sur la sécurité alimentaire 

Nous appuyons les autorités togolaises dans leur volonté de disposer d’un système d’alerte, d’échange d’informations et d’outils de prévisions. Nous devons disposer de mécanismes de réponse durables et efficaces’, explique Lawani Alabi, le secrétaire permanent du CILSS-Togo.

Fournir une aide d’urgence quand le besoin s’en fait sentir, c’est bien, mais il faut aller beaucoup plus loin en anticipant d’éventuelles crises alimentaires, indique-t-on à Lomé. Réagir en amont, intervenir rapidement, c’est le meilleur moyen d’éviter des catastrophes et de sauver des vies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.