Sécurité alimentaire : ce que préconise le Togo

26/08/2015
Sécurité alimentaire : ce que préconise le Togo

Capacité d'anticipation

Fort heureusement, le Togo est épargné par les crises alimentaires qui frappent à intervalles réguliers l’Afrique de l’Ouest et le Sahel. Le pays dégage même des excédents agricoles qui sont mis à la disposition de ses voisins en cas de coup dur.

Le Togo, soutenu par le Comité permanent inter-Etats pour la lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), veut aller plus loin en développant une stratégie d’anticipation et de coopération sur la sécurité alimentaire 

Nous appuyons les autorités togolaises dans leur volonté de disposer d’un système d’alerte, d’échange d’informations et d’outils de prévisions. Nous devons disposer de mécanismes de réponse durables et efficaces’, explique Lawani Alabi, le secrétaire permanent du CILSS-Togo.

Fournir une aide d’urgence quand le besoin s’en fait sentir, c’est bien, mais il faut aller beaucoup plus loin en anticipant d’éventuelles crises alimentaires, indique-t-on à Lomé. Réagir en amont, intervenir rapidement, c’est le meilleur moyen d’éviter des catastrophes et de sauver des vies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.