Sécurité alimentaire : l'UE accorde plus de 8 milliards de Fcfa

01/05/2009
Sécurité alimentaire : l'UE accorde plus de 8 milliards de Fcfa

La Commission européenne a adopté jeudi une série de projets, d'un montant total de 394 millions €, pour soutenir l'agriculture et améliorer la sécurité alimentaire dans les pays en développement. Il s'agit de la deuxième décision de financement arrêtée dans le cadre de la «facilité alimentaire» d'1 milliard € adoptée à la fin de l'an dernier pour faire face aux problèmes de sécurité alimentaire de plus en plus graves rencontrés par de nombreux pays en développement.

Les fonds sont alloués à un certain nombre de pays en Asie, en Amérique Centrale et en Afrique.Le Togo va ainsi bénéficier directement d'une allocation supplémentaire de 13.7 millions € (F CFA 8 986 611 000).

Pour Louis Michel, membre de la Commission chargé du développement et de l'aide humanitaire, «Cette série de projets témoigne de la détermination de l'Europe à aider les pays en développement à remettre leur agriculture sur pied et à aider les populations défavorisées à améliorer leur sécurité alimentaire. En cette période de difficultés économiques mondiales, l'agriculture peut offrir de bonnes perspectives de croissance aux nations en développement et contribuer à la relance de leurs économies, raisons pour laquelle l'aide de l'Europe dans ce secteur est aussi cruciale.», assure M. Michel

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.