Sémodji : 'Le PNUD a apporté un appui déterminant'

12/06/2013
Sémodji : 'Le PNUD a apporté un appui déterminant'

Le ministre de la Planification, Kokou Semodji (photo), participe depuis le début de la semaine à New York aux conseils d’administration du PNUD, de l’UNICEF et de l’UNFPA (Fonds des Nations Unies pour la population).

C’est lors de ces réunions annuelles que sont approuvés les différents projets en faveur des pays membres. Le Togo a élaboré, avec les représentations locales à Lomé, des dossiers qui s’inscrivent dans la politique globale de développement du pays. La présence de Kokou Sémodji à New York, permet à la fois de poursuivre les discussions, de répondre aux clarifications parfois souhaitées par les organisations et d’obtenir finalement leur accord.

S’adressant mercredi aux responsables du PNUD, le ministre a rappelé que l’agence avait apporté un appui déterminant, notamment pour la réforme de l’administration publique, la mise à niveau de l’appareil judiciaire et l’élaboration des cadres d’accélération des OMD 1 et 7. Un soutien qui a permis d’atteindre en 2010 le point d’achèvement de l’initiative PPTE avec un effacement de 80% de la dette extérieure.

Mais des défis importants restent à relever, a-t-il ajouté. Et c’est bien là toute la finalité du document de Programme-Pays présenté à New York

Voici l’intervention du ministre devant le PNUD

Je voudrais vous remercier pour l’honneur fait au Gouvernement togolais en l’invitant à prendre part à cette réunion déterminante pour la coopération entre le PNUD et les Etats membres, en général,  mon pays, le Togo, en particulier.

Comme vous le savez, le Togo a traversé, pendant une longue période, une crise sociopolitique, exacerbée par la suspension de la coopération avec ses principaux partenaires, crise qui a eu pour conséquence, une réduction drastique de l’aide publique au développement dont le niveau le plus bas a atteint en 2003, 2,5% du PIB. 

A ce sujet, il me parait important de souligner l’accompagnement très remarquable du Système des Nations Unies et principalement du PNUD pendant cette période de crise, accompagnement qui a permis d’adopter une stratégie décennale axée sur la réalisation des OMD. Cette stratégie décennale qui a été déclinée d’abord en un document intérimaire de stratégie de réduction de la pauvreté puis en un document complet, a  servi de  fondation pour le réengagement progressif des bailleurs de fonds à partir de 2006.

Dans le même temps, sous l’impulsion du Président de la République, le Togo a engagé des réformes macroéconomiques et structurelles  significatives qui ont permis notamment l’atteinte du point de décision de l’initiative PPTE en 2008 et la réussite d’une table ronde des bailleurs de fonds organisée  la même année avec l’appui du PNUD. 

Madame la Présidente,

Dans le cadre de la mise en œuvre  de la stratégie à moyenne terme du Gouvernement, le programme du PNUD pour la période 2008-2013  a apporté un appui déterminant notamment pour la réforme de l’administration publique, la mise à niveau de l’appareil judiciaire et l’élaboration des cadres d’accélération des OMD 1 et 7.

Les efforts ainsi consentis avec l’appui des partenaires et plus particulièrement  du PNUD ont permis d’enregistrer des résultats encourageants se traduisant entre autres par l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE en décembre 2010, la reprise de la croissance économique à un rythme qui s’améliore et qui atteint 6,2% en 2012, la réduction de l’incidence de la pauvreté de 61,7% en 2006 à 58,7% en 2011 etc.

Madame la Présidente,

Après l’atteinte du point d’achèvement en 2010, l’ambition du Gouvernement est d’accélérer la croissance économique d’une manière soutenue, durable et inclusive.

C’est pour cela  qu’une stratégie de croissance accélérée  et de promotion de l’emploi (SCAPE) a été élaborée et adoptée  d’ailleurs grâce à l’appui du PNUD.

Pour la mise en œuvre de la SCAPE des défis importants restent à relever. C’est pour contribuer à relever ces défis que le document de Programme-Pays qui est soumis aujourd’hui à votre examen a été conçu. Ce document est le fruit d’une concertation permanente entre tous les acteurs.  Son approbation par votre Conseil sera  appréciée à sa juste valeur par le gouvernement togolais, car elle constituera  le déclenchement d’une série d’actions visant à consolider les réformes en cours et à encourager  d’autres partenaires au développement à s’associer aux efforts du gouvernement dans sa quête du bien-être pour la population. 

En outre, le Document de Programme-Pays servira à renforcer, à travers des dispositifs prévus dans l’UNDAF 2014-2018, les approches thématiques et sectorielles et constituera un tremplin vers le « DELIVERY as ONE », conformément  aux réformes engagées par le Groupe des Nations Unies pour le Développement, afin de rendre plus efficiente la mise en œuvre des actions sur le terrain.

Madame la Présidente,

Avant de conclure, je voudrais saisir l’opportunité qui m’est offerte pour remercier le Secrétaire Général des Nations Unies pour avoir associé le Togo à plusieurs de ses initiatives dont l’initiative de Geneagles pour l’accélération de la réalisation des OMD et les consultations nationales sur l’agenda de développement  post 2015.

Je me félicite du rôle que le PNUD a joué dans la mise en œuvre de ces initiatives et espère que la voix du Togo comptera encore plus pour créer un avenir meilleur pour les peuples du monde entier.

Madame la Présidente,

Je voudrais terminer mon propos en lançant une fois encore un appel solennel à tous les partenaires techniques et financiers, bilatéraux et multilatéraux, pour accompagner le Togo dans la mise en œuvre du nouveau document de programme-pays 2014 – 2018 qui sera approuvé, j’en suis convaincu.

Le gouvernement de mon pays reste toujours disponible à œuvrer aux côtés du Système des Nations Unies, et, particulièrement du PNUD, pour mener des actions à haut impact en faveur du développement durable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.