Soutien aux populations démunies

28/07/2012
Soutien aux populations démunies

Un appel à projets pour le Fonds social de développement (FSD) a été lancé jeudi par l'ambassade de France au Togo. 

Le FSD permet de financer des projets de développement social portés par des acteurs de la société civile. Il vise à améliorer les conditions de vie des populations les plus démunies ou enclavées et à les aider à satisfaire leurs besoins de base. Il permet par ailleurs de promouvoir des actions innovantes à caractère expérimental, de professionnaliser l’action des ONG et des communautés bénéficiaires en faveur du développement et, in fine, de créer des emplois.

Cet outil répond aux demandes des partenaires de type associatif (associations loi 1901, organisations non gouvernementales, comités villageois de développement, groupements coopératifs agricoles et artisanaux, et autres fédérations disposant de statuts juridiques), ou de type administratif (collectivités locales, établissements publics à caractère local…).

L’enveloppe financière qui vient d’être allouée pour le Togo s’élève au total à 262 382 800 FCFA (400 000 euros).

La date de clôture de la première phase de cet appel à projets est le 26 août 2012. 

Toutes les informations sont disponibles sur le site de l’ambassade de France. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.