Togo-Japon : la JICA s'engage

15/03/2015
Togo-Japon : la JICA s'engage

André Johnson (G), Steve Bodjona et les représentants de la JICA

En marge de la conférence de l’ONU sur la prévention des catastrophes naturelles qui se déroule actuellement à Sendai (Japon), le ministre de l’Environnement, André Johnson, s’est entretenu dimanche avec les responsables de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale).

L’occasion de faire le point sur la coopération engagée depuis la visite à Tokyo du président Faure Gnassingbé en 2011.

Il s’agit, notamment, de la cartographie numérique du Togo qui contribue à la gestion des catastrophes, de l'approvisionnement en eau potable, de l’acquisition d'équipements dans le cadre de la lutte contre les catastrophes naturelles et de la réalisation du plan directeur du corridor logistique du Togo 

A cela s'ajoute les stages de renforcement de capacités des cadres de l'administration publique et de l'aide alimentaire via le Kennedy round.

André Johnson s'est félicité de la qualité de l’aide apportée par le Japon. Il a remercié le gouvernement japonais pour le financement de l’étude pour la construction de deux ponts sur la RN17 sur les rivières de Kara et de  Koumongou.

M. Johnson avait à ses côtés Steve Bodjona, le chargé d’Affaires togolais à Tokyo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.