Togo et Ghana coopèrent en grande pompe

09/11/2015
Togo et Ghana coopèrent en grande pompe

4 millions de personnes sont concernées

Appuyés par la Facilité africaine de l’eau (FAE), les gouvernements du Ghana et du Togo ont signé en décembre 2014 un mémorandum d'entente concernant  la construction d'une canalisation destinée à acheminer de l'eau potable depuis Sogakopé (Volta inférieure), au Ghana, jusqu’à la ville de Lomé.

La FAE a offert une subvention de 1,4 millions d’euros au Ghana, destinée aux travaux de préparation technique, juridique et financière du projet, qui fera l'objet d'un partenariat public-privé (PPP). Cette aide de la FAE sera complétée par une subvention de 0,7 million d'euros de la part de la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF).

Les études préalables ont été lancées, notamment celle de faisabilité et d’évaluation de l’impact social et environnemental.

4 millions de personnes, au Togo et au Ghana, bénéficieront d'un approvisionnement amélioré en eau potable une fois le projet réalisé. Il reste à le financer. Son coût est estimé à 100 millions de dollars.

Ibrahim Mahama, le conseiller du président Ghana, s’est entretenu lundi avec Faure Gnassingbé pour évoquer l’avancée du dossier.

Les deux pays espèrent une concrétisation rapide de cette idée qui remonte aux années 70.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.