Togolais et Allemands dans le vif du sujet

26/06/2012
Togolais et Allemands dans le vif du sujet

Une mission allemande du ministère de la Coopération économiqueest arrivée lundi au Togo. 

Elle doit participer à partir de ce matin et pour deux jours à des négociations bilatérales dans le cadre de la politique de coopération entre l’Allemagne et le Togo, piloté par le ministère de la Planification.

En décembre dernier, à la suite de la visite à Lomé du ministre allemand de la Coopération économique, Dirk Niebel, un programme de coopération avait été conclu ciblant trois axes prioritaires, la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural, y compris l’agriculture, la gouvernance et la décentralisation.

Depuis, des experts du GIZ et de la KFW se sont rendus au Togo pour évaluer le programme, identifier les différentes options et dégager les financements estimés à 27 millions d’euros.

L’heure est désormais aux négociations concrètes qui devraient aboutir mercredi à la signature d’un procès-verbal précisant les projets retenus et les allocations allouées à chaque secteur.

La délégation a été reçue lundi par le ministre des Affaires étrangères, Elliott Ohin, et par la ministre de la Planification, Dédé Ahoéfa Ekoué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine et le Togo ont un ennemi commun

Santé

Fort heureusement, le Togo n’a pas été touché par l’épidémie d’Ebola. Sa politique de prévention a sans doute été payante même si il doit rester sur ses gardes.

S'informer, se faire une opinion

Politique

La section France du parti UNIR (majorité présidentielle) organise samedi une conférence sur l’actualité politique au Togo. 

Le Togo se visite à Madrid

Tourisme

Le Togo participe pour la première fois au Salon international du tourisme (Fitur) qui se déroule du 28 janvier au 1er février dans la capitale espagnole.

Les syndicats veulent tout et tout de suite

Social

Le bras de fer continue entre les syndicats de fonctionnaires et le gouvernement. La coordination des centrales syndicales du Togo exige d’obtenir satisfaction sur un certain nombre de revendications salariale.