UE-Afrique : réfléchir à l’après Cotonou

14/10/2015
UE-Afrique : réfléchir à l’après Cotonou

Consultation ouverte à tous

L’Union européenne (UE) vient de lancer une consultation publique sur le partenariat entre l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) après 2020, année où l'accord UE-ACP de Cotonou viendra à expiration.

L'accord de Cotonou est l'accord de partenariat le plus complet dont dispose l'UE pour régir les relations entre les 78 pays ACP d'une part, et l'UE, d'autre part. Il comprend une dimension politique, de coopération économique et commerciale, ainsi qu’un volet coopération au développement, liée pour sa part à un instrument financier connu sous le nom de Fonds européen de développement (FED).

Différentes parties prenantes sont consultées sur plus de 40 questions, qui vont bien au-delà des seules questions commerciales et de coopération au développement. Des thèmes tels que la paix et la sécurité, la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, la croissance durable et inclusive, les migrations, la coopération politique et bien d'autres encore sont à l'ordre du jour d'un processus de consultation et de réflexion. 

Cette consultation s'étale sur 12 semaines.

Les institutions publiques et privées, les universités, les centres de réflexion, les médias, les organisations de la société civile au Togo peuvent y participer.  

Consultation publique ici

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.