UE-Afrique : réfléchir à l’après Cotonou

14/10/2015
UE-Afrique : réfléchir à l’après Cotonou

Consultation ouverte à tous

L’Union européenne (UE) vient de lancer une consultation publique sur le partenariat entre l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) après 2020, année où l'accord UE-ACP de Cotonou viendra à expiration.

L'accord de Cotonou est l'accord de partenariat le plus complet dont dispose l'UE pour régir les relations entre les 78 pays ACP d'une part, et l'UE, d'autre part. Il comprend une dimension politique, de coopération économique et commerciale, ainsi qu’un volet coopération au développement, liée pour sa part à un instrument financier connu sous le nom de Fonds européen de développement (FED).

Différentes parties prenantes sont consultées sur plus de 40 questions, qui vont bien au-delà des seules questions commerciales et de coopération au développement. Des thèmes tels que la paix et la sécurité, la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée, la croissance durable et inclusive, les migrations, la coopération politique et bien d'autres encore sont à l'ordre du jour d'un processus de consultation et de réflexion. 

Cette consultation s'étale sur 12 semaines.

Les institutions publiques et privées, les universités, les centres de réflexion, les médias, les organisations de la société civile au Togo peuvent y participer.  

Consultation publique ici

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.