Un PGICT 2 sera sans doute nécessaire

02/08/2016
Un PGICT 2 sera sans doute nécessaire

De nombreux projets encore à réaliser

La 6e mission d’appui de la Banque Mondiale à la mise en œuvre du Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres au Togo (PGICT) s’est achevée mardi. 

Les experts se sont rendus dans plusieurs localités de la Région maritime notamment dans les préfecture de Vo et de Zio.

La mission a salué le renforcement institutionnel en matière de gestion des catastrophes et la réalisation d’infrastructures qui sont en phase avec la stratégie du programme.

Lancé en 2013, le PGICT a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. 

Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques en sensibilisant les communautés.

Le projet qui s’achèvera l’année prochaine aura sans doute une suite. C’est en tout cas le vœu du gouvernement. Au vu des bons résultats, la BM pourrait décider d’une nouvelle aide.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.