Un PGICT 2 sera sans doute nécessaire

02/08/2016
Un PGICT 2 sera sans doute nécessaire

De nombreux projets encore à réaliser

La 6e mission d’appui de la Banque Mondiale à la mise en œuvre du Projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres au Togo (PGICT) s’est achevée mardi. 

Les experts se sont rendus dans plusieurs localités de la Région maritime notamment dans les préfecture de Vo et de Zio.

La mission a salué le renforcement institutionnel en matière de gestion des catastrophes et la réalisation d’infrastructures qui sont en phase avec la stratégie du programme.

Lancé en 2013, le PGICT a pour but de renforcer les capacités institutionnelles pour la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines. 

Il a également comme finalité de garantir la gestion durable des terres dans les écopaysages ciblés et les zones soumises aux aléas climatiques en sensibilisant les communautés.

Le projet qui s’achèvera l’année prochaine aura sans doute une suite. C’est en tout cas le vœu du gouvernement. Au vu des bons résultats, la BM pourrait décider d’une nouvelle aide.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.