Un combat qui n’est pas perdu d’avance

17/06/2013
Un combat qui n’est pas perdu d’avance

La 38e session de la conférence de la FAO a poursuivi ses travaux lundi à Rome. Prenant la parole ce matin, le président Faure Gnassingbé s’est félicité de la nouvelle perspective donnée par l’organisation onusienne sur les enjeux auxquels de nombreux pays sont confrontés face au défi de l’insécurité  alimentaire.

« Il est désormais clair pour tous, que la lutte contre la faim et la malnutrition n’est pas  un combat perdu d’avance », a déclaré le chef de l’Etat faisant allusion aux pays qui sont parvenus à réduire de moitié la proportion de personnes souffrant de la faim (OMD 1). Le Togo en fait partie et a d’ailleurs été récompensé dimanche par la FAO.

Le président togolais a rappelé que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture restait la « pièce maitresse » du dispositif de lutte contre la faim. Mais, a souligné M. Gnassingbé, il est essentiel que la FAO dispose de davantage de ressources pour continuer à incarner « avec la même vigueur, notre rêve d’un monde débarrassé de la faim et de la malnutrition ». 

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.