Un combat qui n’est pas perdu d’avance

17/06/2013
Un combat qui n’est pas perdu d’avance

La 38e session de la conférence de la FAO a poursuivi ses travaux lundi à Rome. Prenant la parole ce matin, le président Faure Gnassingbé s’est félicité de la nouvelle perspective donnée par l’organisation onusienne sur les enjeux auxquels de nombreux pays sont confrontés face au défi de l’insécurité  alimentaire.

« Il est désormais clair pour tous, que la lutte contre la faim et la malnutrition n’est pas  un combat perdu d’avance », a déclaré le chef de l’Etat faisant allusion aux pays qui sont parvenus à réduire de moitié la proportion de personnes souffrant de la faim (OMD 1). Le Togo en fait partie et a d’ailleurs été récompensé dimanche par la FAO.

Le président togolais a rappelé que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture restait la « pièce maitresse » du dispositif de lutte contre la faim. Mais, a souligné M. Gnassingbé, il est essentiel que la FAO dispose de davantage de ressources pour continuer à incarner « avec la même vigueur, notre rêve d’un monde débarrassé de la faim et de la malnutrition ». 

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.