Un général pédagogue

17/02/2012
Un général pédagogue

Le directeur de la Coopération de sécurité et de défense au ministère français des Affaires étrangères, le général Bruno Clément-Bollée (photo) a achevé vendredi une visite de 72h au Togo, indique un communiqué de l’ambassade de France à Lomé.

M. Clément-Bollée s’est rendu, en compagnie de l’ambassadeur de France, Nicolas Warnery, dans le nord du pays pour faire le point sur la coopération de défense franco-togolaise.

Il a procédé, aux côtés du Général Titikpina, Chef d’Etat major général des Forces armées togolaises (FAT) et de François Galley, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, à la remise de cinq « Malettes Sankoré » au Collège militaire Eyadéma de Tchichao, vitrine de l’enseignement secondaire au Togo avec d’excellents résultats au Bac. 

Le programme Sankoré, du nom de la première université africaine fondée à Tombouctou au XVème siècle, est un projet français qui aide au partage du savoir à travers l’éducation numérique pour tous afin de répondre aux OMD en matière d’Education en Afrique. Il s’agit de proposer aux enseignants du primaire et du secondaire un kit pédagogique libre, ouvert, gratuit et didactique.   

Les mallettes remises comprennent chacune un ordinateur portable, un vidéoprojecteur et un système d’interactivité qui transforme n’importe quel mur en un écran d’ordinateur. En outre, une encyclopédie numérique, plusieurs logiciels libres et les programmes d’enseignement pour les élèves de primaire et de secondaire sont préinstallés et ne nécessitent pas de connexion internet pour fonctionner. 

Le général français a également fait étape à l’hôpital d’Elavagnon, aux côtés du, ministre de la Santé, Charles Condi Agba, et de Claire Durand, responsable de l’Ordre de Malte au Togo,.

Doté de 63 lits disposés avec des pôles chirurgie, pédiatrie et maternité, l’hôpital, fondé par l’Ordre souverain de Malte-France, est conventionné avec l’Etat togolais depuis 1997. 

La population locale a ainsi accès à des soins de grande qualité dans des conditions d’hygiène strictes, alors que le premier dispensaire est à plus de 12km dans une région pas encore connectée au réseau électrique. 

L’établissement sera bientôt doté d’un bâtiment annexe composé de chambres pour les accompagnants, notamment les proches des jeunes mères qui accouchent à Elavagnon. 

Dans un proche avenir de jeunes médecins militaires formés à l’Ecole du Service de Santé des Armées de Lomé (ESSAL) soutenue par la France, pourraient apporter leur aide aux équipes médicales et infirmières de l’hôpital. 

La dernière visite de Bruno Clément-Bollée au Togo remonte à mars 2011.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.