Un nouvel élan pour le partenariat Europe-Afrique

08/05/2017
Un nouvel élan pour le partenariat Europe-Afrique

Federica Mogherini

Federica Mogherini, la haute représentante de la Commission européenne présente lundi un cadre d'action commun redynamisé visant à renforcer le partenariat stratégique entre l'Europe et l'Afrique pour plus de prospérité et de stabilité sur les deux continents. 

La communication contient des propositions innovantes dans un certain nombre de domaines clés – tels que la paix et la sécurité, les migrations, la création d'emplois ou l'énergie - s'appuyant sur les priorités définies par les pays africains et approfondissant la coopération fructueuse existante entre les deux continents.

Elle s'inscrit dans la perspective du sommet Afrique-UE qui se tiendra en novembre prochain et mettra un accent particulier sur la jeunesse.

‘2017 sera l'année d'un nouvel élan pour le partenariat entre l'Europe et l'Afrique. chaque obstacle auquel nous pourrons être confrontés constitue un défi commun, et l'espoir de l'Afrique est notre espoir’, a déclaré Mme Mogherini.

Neven Mimica, le commissaire chargé de la Coopération internationale et du Développement a souligné de son côté que ce nouveau programme d’action avait pour objectif de favoriser la croissance et de créer davantage d'emplois, en particulier pour les jeunes. 

‘Le partenariat stratégique Afrique-Europe est une réalité qui va au-delà des discours’, a-t-il martelé.

La proposition présentée ce jour fixe trois objectifs en vue de créer une alliance UE-Afrique permettant de relever en commun les défis mondiaux et régionaux :

- un renforcement de l'engagement mutuel et une coopération accrue au niveau bilatéral et sur la scène internationale, sur la base de valeurs et d'intérêts communs;

- la sécurité, sur terre et en mer, et la lutte contre les menaces transnationales;

-  un développement économique durable et inclusif en Afrique, l'objectif étant de créer les emplois dont le continent a besoin.

Des actions concrètes sont proposées autour de deux grands volets.

Le premier vise à bâtir des Etats et des sociétés plus résilients grâce à une coopération plus étroite et à des mesures destinées à prévenir les conflits, à améliorer la gestion des conflits, à renforcer la gouvernance des systèmes et à gérer les migrations et la mobilité. 

Le second ambitionne de créer des emplois plus nombreux et de meilleure qualité, en particulier pour les jeunes.

Il contient des propositions concrètes pour attirer des investissements responsables et durables, notamment au moyen du plan d'investissement extérieur proposé récemment, qui devrait mobiliser jusqu'à 44 milliards d'euros d'investissements privés. 

D'autres propositions concernent la coopération dans les domaines des énergies renouvelables, de l'agriculture, de l'agro-industrie et de l'économie bleue ainsi que du développement des connaissances et des compétences. 

La Commission propose par exemple de lancer une facilité en faveur de la jeunesse africaine, qui étendra le champ d'application du programme Erasmus+, ou de soutenir les innovations numériques en Afrique.

La communication sera prochainement soumise au Conseil et au Parlement européen.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.