Volontaires et solidaires

16/03/2011
Volontaires et solidaires

Un espace volontariat a été inauguré mercredi au Centre Culturel Français de Lomé (CCF). Animé par l’ONG France Volontaires, il aura en permanence un représentant chargé d’aider et de conseiller tous les acteurs du volontariat au Togo.
Selon les services de l’ambassade de France, 1169 volontaires français se sont rendus au Togo sur la période août 2009-août 2010 pour des missions de 2 semaines à 6 mois. La demande est donc forte, d’où la nécessité de disposer d’un centre d’information et d’aide.
Plusieurs personnalités ont participé à la cérémonie d’inauguration dont Dominique Renaux, l’ambassadeur de France (à gauche sur la photo), Régis Koetschet, Chargé de la mission des relations avec la société cicile au Quai d’Orsay, Frédéric Merlet, conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Togo, Kodjovi Afokpa, directeur de la Coopération internationale du ministère togolais des Affaires Etrangères, Yves Pelletier,  représentant régional de « France Volontaires » et Djeneba Touré, la représentante pour le Togo.
« France Volontaires » est présente dans 55 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine.

Le site de France Volontaires

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.

Vol 714 pour Paris

Tourisme

C’est le moment de s’offrir quelques jours de vacances en Europe. La compagnie Brussels Airlines propose des tarifs canon au départ de Lomé.

Merci au président Faure Gnassingbé

Cédéao

Le président élu du Liberia, George Weah, a adressé lundi un message de remerciements à Faure Gnassingbé.