Amados, du RPT aux planches de Tel Aviv

10/02/2013
Amados, du RPT aux planches de Tel Aviv

Ancien présentateur vedette de la télévision et nouvelle voix dans la politique israélienne avec sa récente victoire aux élections législatives, Yaïr Lapid (photo) est aussi à ses heures écrivain et poète. Il est l’auteur de 11 livres, dont certains traduits en anglais.

Dans « Memories after my death* », paru récemment, il retrace la parcours de son père Tommy Lapid (médaillon), un homme politique décédé en 2008, fondateur du Parti libéral et rescapé de la Shoah, journaliste, écrivain et auteur de théâtre. 

Un passage du livre est consacré au Togo et plus précisément à un personnage étonnant, Amados. A l’époque du parti unique, il était l’un des responsables de l’animation du RPT. Juché sur une Jeep verte, son mégaphone crachait sans discontinuer les slogans destinés aux dizaines de milliers de militants massés à l’occasion de manifestations officielles.

Amados avait étudié en Israël avant de regagner le Togo au début des années 80 avant de reparti s’installer à Tel Aviv afin d’y poursuivre une carrière d’acteur de théâtre. 

Dans le livre, Yaïr Lapid relate l’anecdote suivante. En 1987, le Premier ministre de l’époque, Yitzhak Shamir, effectue une visite d’Etat au Togo pour consacrer la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays.

A son retour à Jérusalem, il croise dans les couloirs de la Knesset Tommy Lapid et lui dit : « Vous avez le bonjour du Togo ». Lapid surpris. « Du Togo ? » Oui, répond Shamir. « Lors de la réception organisée par le président Eyadema, un homme élégant est venu me saluer et m’a demandé dans un hébreu parfait comment vous vous portiez. Il m’a dit qu’il vous avait connu en Israël car il avait joué dans l’une de vos pièces ».

Car Amados, tout en poursuivant ses études, avait commencé à faire du théâtre ; il était d’ailleurs le seul acteur africain en Israël et était devenu très populaire dans tout le pays.

* Elliott & Thompson

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.