C'est la fête à Aného

28/10/2007
C'est la fête à Aného

Des adeptes de plusieurs divinités et des artistes de groupes folkloriques du Togo, de plusieurs autres pays d'Afrique de l'ouest et du Brésil ont participé massivement à l'ouverture, vendredi en fin d'après-midi à Aného (45 Km au sud–est de Lomé), de la 2ème édition du Festival des divinités noires. Hommes et femmes tout de blanc vêtus, le corps tatoué de divers symboles réalisés avec du talc, les "Gèlèdè" (danseurs de masques) de Kaboli, au centre-est du Togo, des "Zangbéto", gardiens de la cité, au sud-est du Togo, des danseurs jouant avec des couteaux tranchants, des mangeurs de tessons de bouteilles ont fait une véritable démonstration de forces occultes à Glidji Kpodji, lieu sacré des peuples Guins dans la préfecture des Lacs.

La samba brésilienne et la kapoïra se sont invitées à cette deuxième édition, avec la participation du ballet folklorique de Bahia du Brésil qui est à sa première visite en Afrique.Outre le Brésil, la Côte d'Ivoire est présente avec les "Koro", hommes forts des bois sacrés en milieu Sénoufo, avec divers tambours faits en peaux d'animaux qui se sont exhibés torse nu, flèches et flûte en main, exécutant des danses féeriques de la forêt.

Des prestations d'adeptes des divinités aux allures de magie ont fait découvrir au nombreux public ayant fait le déplacement, le savoir-faire ésotérique et mythique du monde noir.

Aného, petite ville sur la côte-est du Togo, véritable berceau des divinités du pays, est devenue un lieu des retrouvailles pour les peuples noirs, en quête de leurs identités culturelles.

Jeudi soir déjà, les hôtes brésiliens ont participé à une cérémonie de purification au cours de laquelle les chaînes de l'esclavage leur ont été brisées par des prêtresses du Togo et du Brésil lors d'une libation sur les lieux où, dans la région, les esclaves passent avant leur départ pour les Amériques.

Photo © Acofin

Sur le Web

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.