Chronique d’une France en mutation

07/02/2010
Chronique d’une France en mutation

Le style de l’action présidentielle française a été remis au diapason des souhaits des électeurs : moins impulsif et plus rigoureux. L’équipe de l’Elysée maîtrise, à présent, parfaitement la conduite de l’appareil de l’Etat.
Miné par une guerre de succession, le PS est affaibli et il peine à retrouver les lignes d’un nouveau programme. La crise économique et financière peut, cependant, à terme, permettre à l’opposition de retrouver quelque vigueur unitaire.
Nicolas Sarkozy avait souhaité être le président du pouvoir d’achat. Il doit à présent chercher à redonner à l’Etat un rôle moteur dans l’économie pour surmonter la crise.
C’est cette lente émergence d’une nouvelle société française que décrit Charles Debbasch dans un nouvel essai intitulé « La Sarkozye gouvernante".
Le ministre conseiller à la Présidence du Togo, ancien doyen de l’Université d’Aix-Marseille et constitutionnaliste reconnu publie une chronique écrite d’une plume alerte.
Observation attentive et sans complaisance des grandes mutations par ce fin connaisseur de la politique française.

La Sarkozye gouvernante », L’Harmattan (Paris), 22,50 euros

Commande en ligne

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.