Comment éviter un naufrage culturel ?

31/10/2012
Comment éviter un naufrage culturel ?

Un Festival international des danses traditionnelles et contemporaines aura lieu du 16 au 18 novembre à Lomé. Cette première édition entend protéger ce patrimoine immatériel de la disparition, explique son concepteur, Quam Valentin Sodji.

Il met en garde contre un naufrage culturel : «Les chants et danses n’intéressent plus la jeune génération. Certains y voient un anachronisme notoire, une survivance d’un passé révolu, ce qui n’est nullement le cas ».

Quam Valentin Sodji souhaite que ce Festival soit l’occasion de poser les fondations d’un Fonds culturel destiné à soutenir cet art.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.

Fin de la visite du Premier ministre burkinabé à Pya

Diplomatie

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi à Pya (Nord du Togo) le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre de la transition au Burkina-Faso.

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.