Décès de Bamondi : les condoléances du gouvernement

23/12/2014
Décès de Bamondi : les condoléances du gouvernement

Kouméalo Anaté

Kouméalo Anaté, la ministre des Arts, de la Culture, s’est rendue mardi au domicile de la styliste Blandine Sambiani-Bagnah, alias Bamondi, décédée dimanche. Elle s’est inclinée devant la dépouille de la disparue avant de présenter à la famille et aux proches les condoléances du gouvernement.

'C’est avec consternation que j’ai appris le décès d’une grande dame, une icône de l’art togolais, celle qui a voué toute sa vie à faire connaitre sur la scène internationale la mode togolaise grâce à son concept « BIMOD 228. Le vide qu’elle laisse est immense. Mais en ce temps de Noël, nous croyons que ‎Bamondi n’est pas morte. C’est une nouvelle étoile qui naît dans le ciel et qui continuera à être une source d’inspiration pour de jeunes stylistes africains', a déclaré la ministre.

Formée à Paris, chez Christian Dior, notamment, Bamondi était revenue s’installer au Togo en 1982. En 2008 elle avait lancé ‘Bimode 228’, un festival regroupant les plus grands stylistes d’Afrique.

La dernière édition s’était déroulée en novembre dernier sur le thème prémonitoire, ‘D’une génération à l’autre, l’excellence partagée’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.