Développement culturel durable

24/08/2009
Développement culturel durable

Le Togo entend se doter d'un plan national de promotion culturelle destiné à revaloriser et à enrichir le patrimoine national. « Le gouvernement togolais lutte pour que la culture devienne un vecteur essentiel de développement humain durable », assure-t-on du côté officiel. Depuis lundi, les acteurs culturels togolais sont réunis à Lomé dans le cadre d'un séminaire financé par l'Unesco. Une réunion destinée à, d'une part, adopter le plan national et, d'autre part, à faire le point sur les différentes initiatives déjà mises en Œuvre par les autorités.

Il s'agit, notamment, de la restauration des fêtes traditionnelles dans toutes les préfectures du pays, de la ratification de la Convention universelle des droits d'auteurs, des conventions de Rome et de Genève, de la convention sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui ouvre ainsi la voix à un grand inventaire de ce patrimoine dès 2010. En photo : Oulegoh Kéyéwa, le ministre de la Communication et de la Culture, a ouvert lundi le séminaire de Lomé

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.