Disparition de Paul Ahyi

05/01/2010
Disparition de Paul Ahyi

Le célèbre artiste togolais Paul Ahyi est décédé lundi à Lomé à l’âge de 80 ans.
Né à Abomey (bénin) le 15 janvier 1930, il étudie à Dakar puis poursuit ses études aux Beaux arts de Lyon.
En 1960, c’est lui qui conçoit le drapeau togolais.

Peintre, sculpteur, passé maître dans le travail des céramiques et de la tapisserie, Paul Ahyi expose ses œuvres dans le monde entier.
Il s'intéresse aussi à l'architecture d'intérieur et au design d'objets usuels.
Plusieurs de ses sculptures monumentales décorent des édifices au Togo comme les bas reliefs de l’hôtel Sarakawa de Lomé ou du Palais des Congrès, mais aussi au Bénin, en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Nigeria, en Corée et au Vatican.

Le 28 octobre 2009, le Doyen Charles Debbasch, conseiller spécial du chef de l'Etat, avait remis à l'artiste un message de félicitations au nom du président Faure Gnassingbé.

Paul Ahyi était officier de l'Ordre du Mono (Togo), Officier des Arts et Lettres, Commandeur des Palmes Académiques (France) .

Hommage : Paul Ahyi, monument artistique
L’annonce du décès de Paul Ahyi a été un coup dur pour le monde artistique togolais qui pleure cet artiste polyvalent dont les œuvres resteront à jamais gravées dans la mémoire collective.
L’art royal d’Abomey lui donnera l’inspiration.
Dans ses œuvres, il allie une puissance des volumes et une floraison de couleurs grâce à l’utilisation de matières nobles qu’il exploite telles que : les textiles, le bois, le fer, le bronze et la terre cuite.
Le « professeur », comme aimaient l’appeler ses élèves, laisse derrière lui une immense richesse culturelle et artistique que ses contemporains ne finiront jamais d’explorer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).