Du CCF à l’IFT

29/11/2011
Du CCF à l’IFT

Le Centre culturel français, c’est fini. Vive l’Institut Français. Dans un souci d’harmonisation, l’ensemble des établissements culturels dans le monde répondent désormais à cette appellation. C’est le cas au Togo depuis le début de l’année.

Lors d’une conférence de presse mardi, l’ambassadeur de France au Togo, Nicolas Warnery (photo), a détaillé ces changements tout en rappelant la vocation culturelle de ces structures. 

Il a, notamment, évoqué une attention nouvelle donnée à la programmation cinéma et la création d’une programmation ciné club avec débats. En outre, a-t-il souligné, l’IFT ouvrira ses portes aux nombreux spectacles de danse et de musique proposés dans le cadre du Festival des Divinités noires.

Tout change, mais au fond, rien ne change car l’Institut français demeure un centre de ressources exceptionnel avec une riche documentation, des fonds de collections DVD et CD et la presse internationale et nationale à disposition. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.