Du CCF à l’IFT

29/11/2011
Du CCF à l’IFT

Le Centre culturel français, c’est fini. Vive l’Institut Français. Dans un souci d’harmonisation, l’ensemble des établissements culturels dans le monde répondent désormais à cette appellation. C’est le cas au Togo depuis le début de l’année.

Lors d’une conférence de presse mardi, l’ambassadeur de France au Togo, Nicolas Warnery (photo), a détaillé ces changements tout en rappelant la vocation culturelle de ces structures. 

Il a, notamment, évoqué une attention nouvelle donnée à la programmation cinéma et la création d’une programmation ciné club avec débats. En outre, a-t-il souligné, l’IFT ouvrira ses portes aux nombreux spectacles de danse et de musique proposés dans le cadre du Festival des Divinités noires.

Tout change, mais au fond, rien ne change car l’Institut français demeure un centre de ressources exceptionnel avec une riche documentation, des fonds de collections DVD et CD et la presse internationale et nationale à disposition. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.